Chronique n°1

Qui suis-je?

Photo de meo sur Pexels.com

Chers « followers » (ça sonne mieux que suiveurs n’est-ce pas ?) et futurs abonnés, vous trouverez ci-dessous la première chronique de mon blog dédié à parler de la maladie de Parkinson dans la joie et la bonne humeur (du moins on va essayer !). Je vous livre en guise d’inauguration une petite devinette. Saurez-vous reconnaître celui dont je veux vous parler ? C’est parti ! … et cela n’est pas très difficile.

Bien que je ne doute pas de faire bonne impression, il y a des choses « qui se font » et se présenter en fait partie. Je suis le centre du système nerveux, capable d’intégrer les informations, de contrôler la motricité et d’assurer les fonctions cognitives.

Je suis l’organe le mieux protégé. Je pèse environ 1,3 kg. Je baigne dans le liquide céphalorachidien (LCR). Mes méninges désignent les trois enveloppes qui me recouvrent. Je suis constitué de deux hémisphères cérébraux, le droit et le gauche, réunis par le corps calleux (réseau de fibres), et du cervelet, sorte de petit cerveau archaïque présent à la base du cerveau, qui est responsable de l’équilibre.

Mon nutriment principal est le glucose. Je suis très vascularisé et donc très oxygéné. Mon hémisphère cérébral est formé du lobe frontal, lieu du raisonnement, fonctions du langage, coordination motrice volontaire ; du lobe pariétal, siège de la conscience du corps et de l’espace environnant ; du lobe occipital, permettant l’intégration des messages ; et du lobe temporal, centre de l’audition, de la mémoire et des émotions.

J’ai également quatre ventricules cérébraux, des cavités où circule le liquide céphalorachidien. Enfin, au centre, se trouvent mes noyaux gris centraux, encore appelés ganglions de la base, qui sont impliqués dans le contrôle du comportement et dans l’apprentissage.

Je suis le cerveau ! … mais je crois que vous l’aviez anticipé.

<span>%d</span> bloggers like this: