Misss_lilie

J’ai mis un peu de temps pour vous en parler parce qu’il m’a fallu le temps de savoir quoi en penser. Ce livre est un ovni pour moi, je ne sais pas trop comment le classer, à la fois un témoignage, à la fois un récit, à la fois un appui. 
Ce livre, il s’adresse à tous comme nous le dis si bien l’avant-propos : à ceux qui subissent la maladie et ne seront plus seuls face à leurs maux, à ceux qui accompagnent et comprendront mieux ce qui abîment les leurs et à ceux qui ne connaissent que très peu cette maladie et veulent la comprendre. 
Je faisais partie de la dernière catégorie, ceux qui ne connaissent que “bloblote” en apparence et pour cela, ce livre, j’ai vraiment su l’apprécier. 

Entre des témoignages de vie, des réflexions, ce sont des articles de blog (mais cette fin ?) qui ponctuent le livre, des chroniques sur les symptômes, sur les études faites au niveau scientifique, sur les remèdes (mangeons du chocolat !). Bref ces chroniques de Double-clic (surnom que se donne le protagoniste) sont à la fois enrichissantes, importantes, et détonnantes !
Mais attention, ce n’est pas un livre déprimant sur la maladie, pas un témoignage larmoyant, au contraire, c’est extrêmement riche en humour, parfois un peu noir, parfois un peu dérangeant pour moi. Mais je crois que c’est aussi ce qui fait que ce livre est loin des clichés, loin des à priori et apporte un regard neuf et important sur une maladie aux facettes trop peu connues. 

Parce que ce livre nous fait nous rendre compte que cette maladie peut nous toucher, qu’elle peut toucher n’importe quel proche de notre entourage, qu’elle peut faire souffrir au-delà de ce que l’on perçoit, mais aussi, et surtout je crois ici, que l’important est de vivre au jour le jour parce qu’on ne sait pas de quoi sera fait demain. 

Merci à l’auteur pour ce regard si riche sur sa maladie, et merci aux éditions Jouvence (coucou @charlene_guinoiseau ) de laisser la place à ces livres nécessaires.

Feelbook

Rating: 3.5 out of 5.

Feelbook
   23 mars 2021
L’histoire 🗯
Ludwig vient de recevoir le couperet : le mal qui s’insinue petit à petit dans son corps et dans sa vie a un nom .. Parkinson. 
Loin de se démotiver, accompagné de sa famille et entouré de professionnels, Ludwig devient “double-clic”, ce serial blogueur qui décrit avec humour et sans tabou sa vie, entre espoirs et tracas, depuis que parkinson a pris possession de lui. 

Le format du livre est vraiment intéressant, les reflexions de “Double-clic” sont étayées par des articles de blog courts et cocasses qui reprennent avec humour les symptômes, les traitements et les ressentis d’un homme qu’Old Hubert (Parkinson) ne ménage pas. La vraie valeur ajoutée de ce roman est qu’il reste, malgré sa vulgarisation, assez technique et se joue des mots que vous rencontrerez si vous êtes amenés à côtoyer ce bon vieux Old Hubert, ou si vous côtoyez quelqu’un qui le connaît intimement. 
J’ai mis quelques dizaines de pages avant de vraiment entrer dans ce “roman” (qui est un genre plutôt hybride entre le roman, le témoignage et le livre pratique). J’ai parfois eu du mal avec cet humour qui est parfois un peu loin du mien (que voulez-vous, j’ai un humour particulier 🙈). 
Mais si vous cherchez un livre qui parle de la maladie de Parkinson, je suis sûre que celui-ci fera votre bonheur ! Il est conforme à sa description : étonnant, détonnant, bouillonnant et passionnant. Drôle et émouvant. 
Ainsi, comme le suggère si bien l’avant propos… Ce livre vous est déstiné : 
– si vous êtes vous-même atteint de la maladie de Parkinson 
– si vous partagez au quotidien ou occasionnellement l’existence de quelqu’un atteint de cette maladie
– ou si vous n’êtes pas concerné par cette maladie et que vous arrivez là par hasard…
Dans tous les cas, vous n’avez pas fini d’en apprendre sur cette maladie avec l’imagination débordante de Ludwig et de son blog Son of P…arkin ! 
~~~~~~~~~~~~~~~~~
Jean-Louis Dufloux nous offre un livre percutant, documenté et drôle sur la maladie de Parkinson. 
~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lien : HTTPS://WWW.INSTAGRAM.COM/P/..

Lalectriceamoureuse

Rating: 4.5 out of 5.
Lalectriceamoureuse   26 mars 2021
Comment vivre avec la maladie de Parkinson ? 
C’est une histoire de Vie.
Ludwig, surnommé « Double-clic », raconte avec humour et sincérité la maladie de Parkinson qui débarque dans son foyer. Il confie le chamboulement que cela engendre au quotidien, pour la personne concernée mais aussi pour l’entourage qui se retrouve souvent démuni.
Après la découverte de cette maladie, la vie ne sera plus comme avant.
Il va créer un blog où il publie des chroniques liées à la maladie.
Cet ouvrage s’apparente à un témoignage. En effet, à travers le personnage de Ludwig, l’auteur, lui-même touché par la maladie, témoigne. le ton donné est plein d’humour. C’est écrit avec bonne humeur et soif de vivre. L’écriture de Jean-Louis DUFLOUX est très fluide et enrichit par des jeux de mots, des comparaisons et métaphores, ainsi que de multiples références.
On en apprend plus sur celui qui a découvert cette maladie.
Le milieu médical est omniprésent dans cet ouvrage, avec de nombreuses vérités sur ce milieu. La relation importante et nécessaire entre le patient et les professionnels de santé est mise en avant.
L’auteur nous parle des symptômes liés à la maladie qui progresse crescendo, il aborde et teste d’éventuels remèdes.
Concernant les symptômes, on connaît tous ou presque les tremblements qui caractérisent la maladie de Parkinson. C’est un des symptômes les plus connus, certes, mais ce n’est qu’un parmi tant d’autres. À cela s’ajoute aussi un visage inexpressif, des troubles de la motricité, ou encore des périodes de déprime plus ou moins longues. Je cite ici seulement quelques exemples.
Par rapport aux remèdes pour apaiser les maux, il y a ceux qui fonctionnent à peu près et ceux qui restent à prouver. Des traitements existent pour ralentir la progression de la maladie, mais malheureusement pas pour la stopper. 
Plusieurs sujets sont abordés comme la méditation, le point VG, ou aussi la stimulation cérébrale profonde.
Malgré un thème principal difficile et triste, l’auteur y sème une sacrée dose d’humour ! L’humour tire parfois sur de l’humour noir, sans oublier l’autodérision. C’est bluffant et ça n’enlève en rien la réalité délicate de la maladie. D’ailleurs, il nous révèle les conséquences de cette pathologie sur le côté professionnel et sur le côté personnel.
C’est une lecture qui risque de vous surprendre. Jean-Louis DUFLOUXparle d’un sujet épineux avec humour et c’est ce qui rend l’ouvrage accessible au plus grand nombre : les personnes concernées, l’entourage, et les autres. Je fais partie de la troisième catégorie, rien ne me prédestiner à m’intéresser de près à ce livre, si ce n’est ma soif d’apprendre et mon envie d’accroître mes connaissances dans le domaine de la santé. Et qu’est-ce que j’ai appris mais aussi et pas des moindres qu’est-ce que j’ai ri ! C’est étonnamment drôle. 
En conclusion, je peux dire que cette lecture est enrichissante. L’humour omniprésent est essentiel afin de parler sans filtre et sans tabou d’un bouleversement d’une vie sans retour en arrière possible.
Un ouvrage touchant et très intéressant à découvrir.

Julie210

Rating: 5 out of 5.
Alors qu’il vient de fêter ses 50 ans, Double-clic apprend qu’il est atteint de la maladie de Parkinson. Cet ouvrage relate son quotidien face à la maladie, les changements qu’elle lui impose et son combat face à l’adversité.
Des chroniques quotidiennes qui viennent casser nos stéréotypes et nos préjugés sur la maladie. Et c’est avec beaucoup d’humour et de dérision que l’auteur se livre sans concession.
Un témoignage émouvant qui nous fait changer de regard sur la maladie ; une maladie qui ne touche pas seulement les personnes âgées et qui ne se limite pas seulement à des tremblements…
Une ode à la vie, à l’amour et à l’instant présent, nous invitant à poser un nouveau regard sur l’existence. Une belle réussite ! 
Lien : HTTPS://WWW.INSTAGRAM.COM/P/.. 
<span>%d</span> bloggers like this: